Cabinet d'ostéopathie Filippi - Ostéopathe, Biokinergiste

01.40.31.82.52

Ostéopathie

L’ostéopathie est née aux Etats-Unis en 1874. Son inventeur, Andrew Taylor Still, médecin de formation, a compris que le corps était une unité et que les structures internes avaient une grande importance sur son fonctionnement.

Andrew Taylor Still 1914Les thérapeutes anglais sont ensuite allés aux Etats-Unis et ont ramené les principes dans leur pays. Le concept crânien a été découvert par nos amis d’outre-Manche. Les français ont ensuite suivi leur enseignement et ont commencé il y a près de 50 ans à développer la pratique de l’ostéopathie en France en associant le principe du viscéral qui fait qu’aujourd’hui l’ostéopathie est devenue cette thérapeutique en plein essor qui intègre complètement le principe de la globalité de l’individu.

 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

C’est une pratique manuelle ayant pour but d’identifier les restrictions de mobilité du corps humain et d’y remédier par des techniques appropriées. Afin de localiser avec précisions ces dysfonctionnements de mobilité, l’ostéopathe utilise le diagnostic ostéopathique spécifique.

 

Quel est son concept ?

L’état de santé est l’état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (confère déclaration de l’OMS de 1947).

Pour l’ostéopathe, l’état de santé peut-être modifié lorsqu’une altération des tissus du corps humain entraîne une perte de mobilité, affectant les structures locomotrices, crânio-faciales, viscérales ou vasculo-nerveuses.

 

Le traitement ostéopathique :

ostéopathie

Le but du traitement ostéopathique est de permettre au patient de retrouver une capacité d’adaptation non douloureuse aux contraintes mécaniques, une capacité physique et psychologique à gérer sans somatiser son environnement social, professionnel, familial et personnel.

Le choix des techniques au cours d’un traitement ostéopathique est déterminé par le diagnostic ostéopathique, qui prend en compte le patient pour l’aider à stimuler ses possibilités interne de guérison.

La formation ostéopathique lui permet d’acquérir un savoir-faire particulier, un raisonnement spécifique permettant de comprendre que des altérations des capacités de mouvement participent à la modification de l’état de santé.Les techniques ostéopathiques peuvent être articulaires musculo-fasciales, viscérales ou crânio-faciales.

 

Sources : Article (UFOF) Union fédérale des ostéopathes de France.